Mohamed Sadoun

Algérie, la nation entravée

Klappentext:

11 décembre 1960, 5 octobre 1988, 22 février 2019: par trois fois le peuple algérien est descendu dans la rue massivement, devant des observateurs médusés par l'unité d'un peuple que l'on disait immanquablement résigné. Chaque fois la population se réapproprie l'espace public avec des revendications voisines: l'affranchissement, la liberté, la vie. L'adversaire, lui aussi, est immuable: l'ordre "étranger", qu'il soit le fait d'une puissance coloniale ou d'une caste locale. Ces dynamiques successives d'union et de fragmentation qui ont jalonné l'histoire de l'Algérie façonnent ce pays. Ce sont ces permanences qu'analyse l'auteur, depuis les débuts de la résistance populaire contre les forces ottomanes puis françaises jusqu'aux récentes prémices qui ont donné naissance au Hirak – le mouvement populaire – de 2019. Véritable chronique sociale d'une situation au bord de l'implosion.

Über die Autorin / über den Autor:

Mohamed Sadoun, originaire de la wilaya de Sidi Bel Abbes, né dans le sud de la France en 1973, est actuellement haut fonctionnaire et magistrat après une première carrière dans l'enseignement. Il collabore à la revue Folle Histoire et à Jeune Afrique.

Preis: CHF 27.50
Sprache: Französisch
Art: Broschiertes Buch
Erschienen: 2019
Verlag: Nouvelles éditions de l'Aube
ISBN: 978-2-8159-3467-1
Reihe: Méditerranées
Masse: 148 S.

zurück