Mohamed Choukri

Le pain nu

Mohamed Choukri beschreibt in diesem autobiographischen Text seine Kindheit im Marokko der 40er und 50er Jahre – ein "nackter Text" meint Ben Jelloun, der den Text 1979 auf Französisch übersetzt hat. Die Art des Textes, die Sprache, die Themen erinnern stark an die Texte der amerikanischen Beat Generation – voll von Tabubrüchen, die Beschreibung des Lebens auf der Strasse. Und dieses Leben ist von einer Härte und Unbarmherzigkeit, die schockiert. Der Text ist als Innenbeschreibung eines perspektivenlosen Lebens noch heute von grosser Aktualität. Er berührt und rüttelt auf. Auf Deutsch ist der Text nicht mehr greifbar, dafür auf Französisch und auf Englisch, in einer Übersetzung von Paul Bowles von 1973. cn

Klappentext:

Dans le Maroc des années 1940, Mohamed assiste, terrorisé, au meurtre de son frère par son propre père. Fuyant le "monstre", il erre dans les bas-fonds de Tanger, côtoie la famine et la délinquance. De ces nuits à la belle étoile, il gardera le goût du sexe et l'amertume de la prison. La vérité crue et l'audace littéraire de Mohamed Choukri ont fait de cette autobiographie une oeuvre culte.

Über die Autorin / über den Autor:

Mohamed Choukri est né en 1935 près de Nador dans le Rif marocain. À l'âge de sept ans, il débarque à Tanger avec ses parents, fuyant la famine qui sévit dans le Maroc oriental. Durant son adolescence, il mène une vie de vagabond et subsiste en faisant toutes sortes de petits métiers. En 1956, à l'âge de vingt et un ans, il entre à l'école et apprend à lire et à écrire. Très vite, il écrit ses premiers poèmes et nouvelles, suit le cours de l'Ecole normale et devient instituteur. 

Dès 1966, il publie dans les revues littéraires arabes, américaines et anglaises et fréquente Jean Genet et Tennessee Williams. En 1981 paraît à Paris la première partie de son autobiographie, Le Pain nu, traduite par Tahar Ben Jelloun. Aussitôt traduite en plus de douze langues, et connaissant un succès considérable, c'est aujourd'hui un livre culte.

Mohamed Choukri est l'auteur de romans, de nouvelles, de pièces de théâtre, d'essais littéraires, de témoignages et de nombreux articles. Il a reçu le prix de l'Amitié franco-arabe en 1995. Il est mort à Rabat le 15 novembre 2003.

Preis: CHF 12.60
Sprache: Französisch (aus dem Arabischen von Tahar Ben Jelloun)
Art: Taschenbuch
Erschienen: 2013 (19809
Verlag: Points
ISBN: 978-2-7578-1882-4
Masse: 162 S.

zurück