Zeina Abirached, Mathias Énard

Prendre refuge

Berlin heute, Afghanistan in den dreissiger Jahren. Zwei Paare treffen sich – ein Deutscher und eine aus Syrien geflüchtete Frau in Berlin; Eva Maillart, Annemarie Schwarzenbach und Ria und Joseph Hackin bei den Buddhastatuen von Bamiyan. Damals, als es sie noch gab. Eine wunderbar gezeichnete Reflexion über Ost und West, über die Liebe als Kraft,  Grenzen zu überwinden oder eben auch nicht. Und über die vielfältigen Bedeutungen des Wortes Zuflucht Finden. cn

Klappentext:

Entre le Berlin d'aujourd'hui et l'Afghanistan de l'entre-deux-guerres, deux histoires d'amour se tissent, en écho à deux époques complexes. Alliant les contraires, rapprochant des êtres qui n'auraient jamais dû se croiser, ce récit explore les limites du territoire amoureux et en offre une cartographie juste et touchante.

Über die Autorin / über den Autor:

Née à Beyrouth en 1981, Zeina Abirached a fait des études de graphisme au Liban puis à Paris, aux Arts Décoratifs. Elle est l'auteur de Beyrouth Catharsis, 38 rue Youssef Semaani, Mourir Partir Revenir, Le jeu des hirondelles et Le Piano oriental (Prix Phénix de littérature 2015, Finaliste du Grand prix de la critique ACBD 2016, Sélection officielle du Festival d'Angoulême 2016, Sélection du Prix Artémisia 2016). Elle figure parmi les auteurs les plus prometteurs du roman graphique.

Né en 1972, Mathias Énard a étudié le persan et l'arabe et fait de longs séjours au Moyen-Orient. Son œuvre est publiée chez Actes Sud. Prix Goncourt 2015, Boussole a été en 2017 finaliste du Man Booker Prize international et du prix Strega européen, et lauréat du prix du Livre de Leipzig pour la compréhension européenne et du prix Gregor-von-Rezzori du meilleur roman étranger.

Preis: CHF 41.00
Sprache: Französisch
Art: Broschiertes Buch
Erschienen: 2018
Verlag: Casterman
ISBN: 978-2-203-14861-1
Masse: 344 S.

zurück